Rencontres wallonnes de l’internet citoyen REWICS en Belgique

Cette année, plus de 800 participants et 120 intervenants se sont donné rendez-vous aux Rencontres Wallonnes de l’Internet Citoyen à Charleroi (REWICS).

REWICS 2012 - Charleroi

De nombreux ateliers et conférences étaient programmés lors de ces REWICS 2012.

Je vous livre ci-dessous la synthèse de ceux auxquels j’ai pris part.

1. Vers un nouveau plan TIC pour l’école – Les projets « Ecole numérique »

En novembre 2011 , afin de préparer le prochain plan d’équipement TIC des écoles, 28 projets pilotes intégrant de nouveaux équipement et un projet pédagogique fort ont été sélectionnés, afin de préparer le prochain plan d’équipement TIC des écoles (en région Wallonne – Belgique).

Les efforts entrepris pour l’équipement en TIC des écoles portent leurs fruits sur le plan de l’infrastructure et des moyens mis en oeuvre.
Il faut maintenant davantage développer l’intégration des outils dans les processus d’apprentissage et les considérer comme des moyens pour atteindre les objectifs. Ils ne sont pas une fin en soi.

2. Panorama 2012 des nouveaux outils collaboratifs 2.0 indispensables à votre association

Petite revue du Web en 2012 sur les solutions nouvelles utiles aux associations. Plus besoin d’investir dans des solutions lourdes pour collaborer ou travailler mieux, plus simplement, plus efficacement ! De très nombreuses solutions en ligne existent, qui peuvent être utilement utilisées pour améliorer le fonctionnement quotidien de votre association. Ces solutions sont la plupart du temps gratuites, souvent open source. Elles sont généralement faciles d’accès et parfois s’appuient sur des communautés qui contribuent à leur développement.

Je vous propose ci-dessous la liste des applications citées :

Outils collaboratifs pour associations présentés aux REWICS 2012Vous pouvez visionnez cette image au format original.

 

3. De l’animation multimédia à la médiation numérique

Quand les premiers espaces publics numériques ont été mis en place, c’était pour accueillir et initier les publics aux usages d’internet et aux outils numériques, pour combattre ce qu’on appelle toujours aujourd’hui la fracture numérique, c’est à dire réduire les fortes disparités d’usages observées entre les plus diplômés et les moins instruits, entre les plus riches et les plus pauvres, entre les jeunes nés à l’époque du numérique et les personnes plus âgées étrangères à cet univers. Mais aujourd’hui il faut redéfinir les fondements même des actions d’accompagnement des usages du numérique.

La fonction d’animateur multimédia anciennement utilisée ne décrit pas correctement la mission du médiateur numérique.
Celui-ci est maintenant un facilitateur chargé de réduire la fracture numérique en permettant aux utilisateurs d’apprivoiser les nouveaux médias.
Il ne s’agit ni d’un geek ni d’un évangéliste, son rôle est d’amener progressivement à un usage utile et orienté des technologies.

4. Téléphone mobile, tablettes et périphériques portables de nouveaux outils pour l’école

Depuis la rentrée 2011, le marché des tablettes tactiles et autres appareils mobiles (Lecteurs vidéos portables, smartphones, …) se développe et se diversifie. Ces périphériques font également une entrée remarquée dans l’enseignement.

Participants aux rewics 2012

Plusieurs initiatives belges et française ont été présentées. Les supports utilisés sont iPad, iPod ou tablette Android.

Plusieurs avantages sont mis en avant :

  • mise en route rapide
  • apprentissage et prise en main simple
  • grande autonomie
  • transportable
  • synchronisation possible
  • bibliothèque d’applications existantes

Eléments à prendre en considération :

  • coût d’acquisition
  • disposer d’une connexion internet rapide
  • assurance contre dégradation et vol à prévoir

Des applications étonnantes ont été citées dont par exemple :

  • mathination pour résoudre des équation en proftant de l’écran tactile
  • comiclife pour réaliser des BD dans le cadre du cours de français

Rassembler, recharger, protéger, synchroniser les iPad d'une classe TIC

Une malle spécifique est par exemple utilisée pour rassembler, synchroniser et recharger les périphériques.

5. Nouvelles interfaces, nouvelles machines (tablettes, smartphones) : quelles interactions pour le monde de demain ?

Du clavier-souris à l’interface naturelle (Kinect) en passant par le tactile, le monde technologique évolue rapidement. La session visera à faire un tour des différentes évolutions récentes en termes d’interface utilisateur, en montrant également quels sont les outils et aides disponibles pour les développeurs.

Microsoft propose sa vision de l’avenir des TIC. Rien de bien innovant par rapport à Apple, juste tenter de combler le retard en introduisant Windows 8.

Une approche cependant différente, l’exploitation des mouvements du corps sur base de Kinect. La disparition de l’interface au profit des gestes et la prise en considération du besoin de détente avec le gaming. Certainement prometteur et à suivre.

6. Pourquoi se baser sur Internet / Cloud pour réduire ses coûts ?

Internet propose une série de services en ligne accessibles au monde de l’éducation et sans publicité. Office 365 ou Live@Edu permettent de facilement créer une plateforme collaborative au nom de l’école ainsi que des services pour communiquer et travailler ensemble, où qu’ils soient et quand ils en ont besoin. Cet atelier explorera toutes les opportunités offertes par ce service.

Microsoft, dans cet exposé, met en avant son produit de cloud computing. La firme dispose d’arguments intéressants et convaincants, davantage encore pour les écoles qui peuvent bénéficier de la gratuité des services :

  • solution intégrée ne nécessitant aucun investissement en serveurs ou maintenance,
  • respect de la vie privée et niveau de sécurité élevé,
  • possibilité de moduler les coûts et de débuter avec un budget réduit,
  • mise à jour automatique,
  • disponibilité permanente 24/7/7,
  • multiplateforme pour le client,
  • possibilité de mixer une solution cloud et sur site,
  • dimensionnement automatique des besoins et grande capacité d’absorption.

Il s’agit clairement de promouvoir une suite de services, ce qui constitue une phase supplémentaire au développement et à la fourniture de solutions logicielles.

L’éditeur permet de tester et d’évaluer la plateforme durant 30 jours.

 

Conclusion de ces REWICS 2012 :

Une fois de plus, les REWICS reflètent le dynamisme d’une équipe compétente qui est capable d’organiser un évènement de grande ampleur dans un monde qui change et évolue. Le choix des thématiques abordées, la qualité des conférences et l’ambiance décontractée mais sérieuse m’amènera, sans conteste, à y participer l’année prochaine encore.

 

Opt In Image
Ce cadeau est pour vous !
Recevez mon livre gratuitement.

Obtenez gratuitement mon dernier livre intitulé "Ne laissez pas Internet vous dépasser !".

Il est normalement en vente à 9.99 $ sur Amazon et je vous l'offre, sans aucun engagement, en échange de votre abonnement à la lettre d'information de ce site.

Beaucoup de plaisirs et excellente journée !

 

PS : votre adresse ne sera jamais utilisée à d'autres fins !

Taggé , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Rencontres wallonnes de l’internet citoyen REWICS en Belgique

  1. Maton Louise dit :

    Bonjour,

    Sympa ce petit compte rendu ! Voici les slides de ma conf sur les outils collaboratifs : http://www.slideshare.net/Pedro1960/panorama-2012-des-nouveaux-outils-collaboratifs-2

    A bientôt

    Louise

    • Olivier dit :

      Merci Louise pour le partage de la présentation. Elle a connu un beau succès : salle comble et défit relevé de présenter autant de services utiles en une heure !
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *