Sommes-nous victimes des réseaux sociaux ?

Je souhaite introduire ce sujet par une vidéo qui a fait le Buzz :

Viens ensuite une seconde vidéo (45') qui présente et explique les risques et impacts d'une utilisation non réfléchie des réseaux sociaux.

Je vous livre ci-dessous mes prises de notes suite au visionnement de ce débat très intéressant dans l'émission Cinquante degrés Nord.

 

Nos vies ont changés depuis une dizaine d'années et l'arrivée des réseaux sociaux : pour un pire ou un mieux ?

La notion de vie privée est en évolution…

Sommes-nous victimes des réseaux sociaux ?

La récolte des données est souvent insidieuse tout comme les droits conférés sur celles-ci aux gestionnaires d'applications.

Google sait par exemple où vous vous trouver, avec qui, ce que vous communiquez, quelles sont vos rendez-vous, qui sont vos amis et où sont-ils, et bientôt ce que vous regarderez en direct avec vos lunettes Google Glass.

Google Glass
Aujourd'hui Google sait déjà téléguider une voiture, ne risque ton pas d'être téléguidé par les sponsors de Google ?
La bibliothèque universelle risque d'apparaître sur Google et ainsi se retrouver aux mains d'une société commerciale.
500.000.000 de visages sont marqués d'une empreinte biométrique qui permet de les identifier ou de les retrouver sur des photos ou vidéos.

Selon certains spécialistes nous sommes aujourd'hui dans un système qui fait penser à Big Brother.

Les données privées font l'objet d'un commerce et ce généralement à l'insu de leur propriétaire.

Saviez-vous qu'une filiale de la CIA est un actionnaire principal de Facebook ?
Si vous ne voyez pas l'intérêt, eux l'ont certainement découvert ?
Note : ce débat était antérieur aux divulgations d'Edward Snowden sur le projet PRISM.

N'est ce pas finalement normal de céder son information en échanges des services offerts ?
Où est le problème disent certains ? La vie privée est un concept 'has-been', complètement en décalage avec notre temps.

Voici trois citations du livre Réseaux Sociaux & Co en rapport avec cette approche :

"La vie privée, c'est pour les gens qui ont quelque chose à cacher."

"Si vous faites quelques choses que certains ne doivent pas savoir, peut-être vaudrait-il mieux ne pas le faire !"

"Si vous n'avez rien à vous reprochez alors pourquoi voudriez vous nous cacher quelque chose ?"

Vous découvrirez quels en sont leurs auteurs dans la vidéo 😉

Quelles sont les mesures à prendre ?

La conscientisation des dangers et l'éducation aux médias est importante mais l'approche individuelle de régulation des informations communiquées ne semble pas suffisante, elle nécessite une approche structurelle et règlementée.
Ceci constitue bien entendu une difficulté de consensus et de mise en commun dans ce monde globalisé ou les législations restent pour la plupart à portée nationale et les adaptations très lentes.
Les amendements proposés aux textes existants sont excessivement nombreux et sont le fait des lobby's américains en faveur de la collecte de données personnelles.

Un chapitre de la formation "Mieux Utiliser Internet" est consacré aux bonnes pratiques et usages à mettre en oeuvre pour ceux qui désirent utiliser les réseaux sociaux de façon responsable.

ChildFocus, la Ligue des familles et Microsoft ont développé un programme éducatif pour les jeunes à partir de 10 ans par le biais de leurs professeurs. Cela ne dispense pas d'une éducation familiale en la matière.

 

Ressource citée :

 

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Que vous apportent les réseaux sociaux très concrètement ?

 

 

Opt In Image
Ce cadeau est pour vous !
Recevez mon livre gratuitement.

Obtenez gratuitement mon dernier livre intitulé "Ne laissez pas Internet vous dépasser !".

Il est normalement en vente à 9.99 $ sur Amazon et je vous l'offre, sans aucun engagement, en échange de votre abonnement à la lettre d'information de ce site.

Beaucoup de plaisirs et excellente journée !

 

PS : votre adresse ne sera jamais utilisée à d'autres fins !

Taggé , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *